Un déménagement à l’étranger, ça ne s’improvise pas ! Un minimum de préparatifs et d’organisation est nécessaire pour que le déménagement se déroule sans encombre et que vous puissiez vous installer dans votre pays d’adoption en toute sérénité. Découvrez ci-dessous quelques conseils pour que votre déménagement international se déroule sans souci

1. Choisissez une entreprise de déménagement spécialisée

Vous avez effectué un tri entre les biens et objets que vous allez emporter avec vous et ceux qui resteront dans un garde-meuble près de votre ancien domicile ? C’est très bien, il ne vous reste plus qu’à trouver l’entreprise de déménagement spécialisée dans les prestations internationales ainsi que celle qui abritera votre garde-meuble. Et pourquoi ne pas choisir une société qui assure ces deux types de prestation ? En ayant affaire à un seul interlocuteur, vous éviterez de vous éparpiller et la communication sera plus simple et plus rapide.

Pour rappel, Samo.B est spécialisé en déménagement et garde-meuble 😉

2. Informez vos interlocuteurs de votre départ

Avant de partir, il est indispensable de signaler votre départ à votre propriétaire, à votre locataire, à votre employeur, à vos fournisseurs d’eau, de gaz, d’électricité, d’internet, à votre assurance, etc.

N’oubliez pas non plus de prévenir vos voisins. Ils pourront vous être d’une grande aide pour faire le lien entre votre ancien et votre nouveau domicile (relais du courrier par exemple).

3. Prévoyez une visite technique à votre domicile avec le déménageur

A partir du moment où vous avez décidé ce qui doit être déménagé avec vous et ce qui doit rester dans un garde-meuble, il est nécessaire de prévoir une visite technique avec un technicien de votre société de déménagement. Cette visite permettra de calculer le volume à transporter ainsi que les différentes pièces du mobilier, les objets fragiles, etc.

Un petit conseil: Les biens à forte valeur sentimentale doivent être privilégiés par rapport à desmeubles en kit qui n’ont pas une grande valeur et qui sont souvent impossibles à remonter correctement.

4. Pensez aux documents administratifs

Les documents administratifs nécessaires pour déménager à l’étranger peuvent varier en fonction des pays. Pour être certain de ne rien oublier, veuillez prendre contact avec l’ambassade de votre pays d’adoption en Belgique. Vous bénéficierez là de toutes les informations nécessaires relatives aux documents de séjour à avoir avec soi, aux taxes locales, à la sécurité sociale ou encore au choix d’école ou de crèche pour les enfants.

Pensez également à faire le nécessaire auprès de votre banque afin d’organiser votre transfert au sein d’une autre filiale ou vers une autre banque.

Enfin, rendez-vous au service de la population de votre commune afin de les informer de votre départ. Si vous séjournez moins d’une année à l’étranger, vous pourrez rester inscrit en Belgique. Dans le cas contraire, votre carte d’identité sera annulée.

5. Organisez l’emménagement sur place

Pour ne pas perdre de temps lorsque vos biens arriveront dans votre nouvelle propriété, nous vous conseillons vivement de préparer un plan de votre nouvelle habitation et d’y répartir les différentes boîtes et meubles en fonction de leur emplacement futur. Cela vous permettra de gagner un temps précieux et d’éviter de vous emmêler les pinceaux.

6. Communiquez votre changement d’adresse

Une fois sur place, veillez à communiquer votre changement d’adresse à toutes les institutions nécessaires comme votre médecin, la mutualité, les fournisseurs d’eau et d’électricité, les services des impôts, les écoles, votre banque, votre dentiste ou encore votre opérateur téléphonique.